Projet UNIVERSITÉ DES PATIENTS - MSDAVENIR

Projet UNIVERSITÉ DES PATIENTS

Contexte

L’Université des Patients fondée en 2010 par Catherine Tourette-Turgis, Professeur des universités en Sciences de l’éducation à l’UPMC, est un dispositif pédagogique innovant qui a été reconnu parmi les 500 innovations françaises en 2016 (Revue Challenge – Déc 2016). La France est ainsi devenue le premier pays au monde à former et diplômer des malades en transformant leur expérience en expertise au service de la collectivité du soin et bien au-delà. L’université des patients développe plusieurs parcours universitaires en s’appuyant sur des pédagogies innovantes dans le champ de la formation des adultes. Deux nouveaux diplômes ont été créés et inaugurés en 2016 à destination des malades : « Démocratie en santé » et « Accompagnement du parcours du patient en cancérologie ».

La promotion 2016/2017 a été la promotion la plus importante, elle a accueilli 60 étudiants-malades chroniques répartis dans 4 cursus diplômants.

L’université des patients est un dispositif d’empowerment immédiat visant à aider les malades à explorer de nouvelles voies de professionnalisation et aussi à produire des connaissances utiles à la communauté des malades, des soignants, de la santé, de la formation et du travail.

 

Une première étude conduite en 2013-2014 a démontré que le passage par l’université et la co-formation avec des soignants a un impact fort sur l’estime de soi et contribue à la reprise de contrôle des patients sur leur propre vie et sur leur santé

Catherine Tourette-Turgis

Pr. Catherine Tourette-Turgis

Professeur des universités en Sciences de l’éducation à l’UPMC

Pr Guillaume CHARPENTIER

Consultant en Diabétologie au Centre Hospitalier Sud Francilien, à Corbeil (Essonne)

Objectif

Un dispositif s’inscrivant au cœur des innovations sociales, sociétales et citoyennes et poursuivant les objectifs suivants :

  • Faire reconnaître l’expérience et l’expertise acquise par les malades dans le champ de la santé et montrer leur potentiel contributif à la société ;
  • Légitimer l’expérience acquise des malades par plusieurs diplômes en fonction de la demande et des opportunités sociétales, donnant aux usagers des pouvoirs dans les instances décisionnelles en santé ;
  • Accoler aux facultés de médecine des Universités des patients de manière à créer une démocratie en santé ;
  • Redonner un pouvoir d’agir à des publics vulnérabilisés par la maladie ;
  • Ouvrir des voies de professionnalisation aux malades chroniques qui désirent s’engager dans de nouvelles voies de professionnalisation et inventer de nouveaux métiers.

Résultats attendus

Le dispositif pédagogique est accompagné par un dispositif de recherche multidimensionnelle :

  • Une recherche de type sociologique longitudinale documente en temps réel les trajectoires des malades engagés dans la reprise d’études et en documente les effets.
  • Une recherche conduite avec des chercheurs du conservatoire national des arts et métiers et des malades co-chercheurs explore les modalités d’accès à l’expérience afin d’asseoir théoriquement un dispositif de validation des acquis permettant aux malades chroniques de faire reconnaître leur expérience et la traduire en termes d’employabilité ou de légitimité opérationnelle dans le monde du travail. Les ministères, les tutelles en lien avec l’emploi, seront invitées à prendre en compte les résultats probants de cette recherche proposant des reclassements et des formations aux malades qui désirent professionnaliser, faire reconnaître et légitimer les acquis de leur expérience.
  • Une recherche s’inscrivant dans l’ingénierie de projet vise à décrire les étapes et les processus de création et de pérennisation de l’université des patients à des visées d’implantation et de dissémination de cette innovation sur le territoire national et international.

 

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet UNIVERSITE DES PATIENTS dans le cadre d’un partenariat d’une durée de trois ans.