Programme SAVE BRAIN - MSDAVENIR

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser les contenus,
vous proposer des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques de visites.

Continuer

Programme SAVE BRAIN

AVC ET EFFETS SECONDAIRES DE LA REPERFUSION

Contexte

Parmi les 150 000 accidents vasculaires cérébraux (AVC) dénombrés en France, 80% sont des accidents ischémiques cérébraux.

Bien qu’indispensable pour rétablir la circulation sanguine du cerveau, la reperfusion du territoire cérébral ischémié à la suite d’un AVC s’accompagne de mécanismes toxiques qui endommagent les tissus cérébraux. Les leucocytes circulants activés lors de la reperfusion sont soupçonnés d’être à l’origine de dommages infligés au réseau vasculaire cérébral et d’hématomes cérébraux.

Le programme SAVE BRAIN mené par les équipes de l’Inserm et de l’Hôpital Bichat-Claude Bernard AP-HP porte sur la prévention des lésions cérébrales consécutives à un AVC.

 

MSDAVENIR nous accompagne pour nous permettre de transformer nos molécules en médicaments utilisables chez l’Homme avec l’objectif de diminuer la mortalité et la sévérité des séquelles après un AVC

Pr. Antonino NICOLETTI

Pr. Antonino NICOLETTI

 

Objectifs

L’objectif du programme SAVE BRAIN est de prévenir et mieux contrôler l’action délétère des leucocytes :

  • Développer des agents thérapeutiques visant à contrôler l’activation des leucocytes lors des phases de reperfusion, notamment en ciblant la signalisation en aval du CD31, une molécule de pacification intercellulaire.
  • Limiter les dégâts tissulaires infligés par les effecteurs moléculaires relargués par les leucocytes en délivrant lors de la reperfusion des principes actifs en mesure de les inhiber et/ou de les dégrader.

Résultats attendus

  • Définir le rôle joué par le CD31 lors de l’activation neutrophilaire, évaluer l’efficacité thérapeutique de l’inhibition de l’élastase et de la dégradation des complexes d’acides nucléiques relargués par les leucocytes lors de la reperfusion.
  • Identifier de nouveaux biomarqueurs.
  • Identifier des candidats médicaments.

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet SAVE BRAIN dans le cadre d’un partenariat d’une durée de quatre ans.

Les autres programmes que nous soutenons