Projet RÉPIT - MSDAVENIR

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser les contenus,
vous proposer des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques de visites.

Continuer

Projet RÉPIT

ÉVALUATION DE L’OFFRE DE RÉPIT AUX AIDANTS

Contexte

La France compte environ 9 millions d’aidants, soit un habitant sur huit. 20% d’entre eux consacrent plus de 50h par semaine à soutenir un de leur proche, avec d’importants impacts sur la vie intrafamiliale, sociale, professionnelle, et sur la santé même des aidants. En cas de défaillance de l’aidant, du fait de l’épuisement de celui-ci, la seule option actuellement proposée est la ré-hospitalisation du patient.

La toute première maison REPIT, dotée d’une vingtaine de places a obtenu l’agrément de l’Agence Régionale de Santé Rhône-Alpes, se trouve à Lyon. Pour que ce premier projet puisse être ensuite dupliqué sur tout le territoire, il est nécessaire de démontrer l’impact positif de cette nouvelle offre de soins. Une évaluation a été engagée dans le cadre d’un programme de recherche sur 54 mois.

 

Henri de ROHAN-CHABOT

Co-fondateur et délégué général de la Fondation France Répit

Le programme de recherche sur le répit mené par la Fondation France Répit avec le soutien du fonds MSDAVENIR offrira aux décideurs de la Santé des données scientifiques fiables en vue du déploiement d’une véritable politique de répit et de soutien aux proches aidants

Objectif

  • Mesurer l’impact du répit sur la santé psychique et physique, les relations intra-familiales et la vie socio-professionnelle des aidants, et sur le parcours de soins des patients ;
  • Analyser les retombées de cette nouvelle offre sur les parcours de soins, la fluidité des services sanitaires et mesurer leur effet sur le plan médico-économique.

Résultats attendus

  • Améliorer la vie des aidants et de leurs proches fragilisés par la maladie, le handicap ou la dépendance ;
  • Mieux déterminer les bénéfices médico-psycho-sociaux du répit comparativement aux prises en charge existantes ;
  • Disposer de protocoles de recherche continue et de protocoles opérationnels de mise en œuvre dès l’ouverture d’une nouvelle maison de répit ;
  • Apporter un éclairage aux décideurs sur la stratégie la plus « coût-efficace » et sur l’impact budgétaire d’une généralisation de cette nouvelle offre de soins en France.

 

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet REPIT dans le cadre d’un partenariat d’une durée de quatre ans.