Projet PLAQSIS - MSDAVENIR

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser les contenus,
vous proposer des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques de visites.

Continuer

Projet PLAQSIS

ROLE DES PLAQUETTES SANGUINES A LA PHASE AIGUE DU SEPSIS

Contexte

Le sepsis est un problème de santé affectant des millions de personnes dans le monde chaque année. La mortalité associée est très élevée, touchant environ une personne sur quatre en réanimation. Le sepsis est caractérisé par une réponse inappropriée du système immunitaire en réponse à une infection. Il s’accompagne d’un état hyperinflammatoire qui, d’une manière peu comprise, déborde les mécanismes compensateurs. Cet état peut s’auto-amplifier de façon incontrôlable, entraînant des défaillances circulatoire, respiratoire, neurologique, hématologique, hépatique ou rénale. La nature et le rôle respectifs des acteurs de l’immunité dans cet « orage » inflammatoire de même que leur implication dans la constitution des défaillances d’organes restent mal compris et il n’existe pas à l’heure actuelle d’option thérapeutique permettant de contrôler la survenue de ces défaillances multi-viscérales.

En raison du rôle récemment souligné des plaquettes sanguines dans la réponse immune, ces dernières pourraient représenter des acteurs physiopathologiques importants.

 

Le soutien de MSDAVENIR est primordial. Il permet de valoriser et de soutenir nos travaux de recherche expérimentaux et nous permet de développer une approche translationnelle avec l’aide apportée à la mise en place d’une étude clinique

Dr Antoine DEWITTE

Dr Antoine DEWITTE

CHU Bordeaux

Objectifs

  • Dans une partie clinique, étudier les marqueurs d’activation plaquettaire chez des patients septiques et leur association avec les défaillances d’organes.
  • Dans une partie expérimentale, étudier le rôle des plaquettes et du couple CD154/CD40 dans la physiopathologie du sepsis à l’aide d’un modèle murin appliqué à des souris transgéniques.

Résultats attendus

Ce travail permettra de mieux comprendre le rôle des plaquettes dans les défaillances multi-viscérales associées au sepsis, et particulièrement celui du couple CD154/CD40. De nouvelles perspectives thérapeutiques visant à réduire l’activation plaquettaire et la réaction inflammatoire en ciblant notamment le CD154 et/ou son récepteur le CD40 pourraient ainsi être ouvertes.

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet PLAQSIS dans le cadre d’un partenariat d’une durée de deux ans.

Les autres programmes que nous soutenons