Projet MINIAD - MSDAVENIR

Projet MINIAD

PLATEFORME « PHASE 0 » POUR LA MALADIE D’ALZHEIMER

CONTEXTE

Aujourd’hui la maladie d’Alzheimer représente la principale cause de dépendance chez le sujet âgé et un fardeau économique considérable dans nos sociétés industrialisées. De plus, cette maladie ne dispose d’aucun traitement efficace sur le long terme.

L’échec des approches thérapeutiques concernant la maladie d’Alzheimer peut s’expliquer en partie par le fait que les modèles précliniques utilisés s’avèrent particulièrement inefficaces. En effet, les molécules prometteuses efficaces sur des modèles animaux de la maladie d’Alzheimer ont systématiquement échoué lors des essais cliniques chez l’Homme. Il est donc indispensable de développer de nouveaux modèles permettant une transposition en clinique. Les cellules souches pluripotentes induites (iPSC) ont la capacité de générer ces nouveaux modèles. En effet, elles permettent de dériver à façon l’ensemble des types cellulaires du cerveau humain et ce à partir de cellules d’individus sains ou de patients.

Il est possible aujourd’hui de générer des organoïdes appelés « mini-brains » qui permettent de recréer in vitro l’environnement cellulaire complexe de régions du cerveau humain et de disposer de « cerveaux miniaturisés » reproduisant les phénotypes de la maladie associée. Le projet MINIAD vise donc à développer un outil puissant pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et un modèle proche de l’humain idéal pour préparer l’entrée de nouvelles molécules en clinique.

 

Grâce au soutien de MSDAVENIR, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière va pouvoir développer un projet particulièrement innovant pour accélérer le développement de nouvelles pistes thérapeutiques sur la maladie d’Alzheimer. La technique des mini-brains est très prometteuse pour cette pathologie mais ouvre également de nouvelles perspectives pour les autres maladies neurodégénératives.

Philippe RAVASSARD
Coordinateur du projet MINIAD

 

OBJECTIFS

  • Créer à l’ICM une plateforme de production standardisée de mini-brains.
  • Générer des mini-brains d’individus sains et de patients souffrant de la maladie d’Alzheimer.
  • Intégrer dans la production des mini-brains des traceurs génétiques permettant de suivre des populations spécifiques de neurones à l’intérieur des organoïdes. Marqueurs qui permettront à la fois d’extraire et de purifier ces types cellulaires mais aussi de suivre l’effet de nouveaux médicaments dans ces modèles.
  • Extraire et comparer les profils complets d’expression des gènes dans l’ensemble des différents types cellulaires présents dans les mini-brains d’individus sains ou de patients. Cette approche permettra d’identifier des signatures moléculaires spécifiques associées à des types cellulaires issus de patients et ainsi d’extraire de nouvelles cibles thérapeutiques.

 

RÉSULTATS ATTENDUS

L’ICM propose d’internaliser les bonnes pratiques liées à la maîtrise de la technologie émergente des mini-brains afin d’implémenter des procédures robustes et standardisées. De par sa localisation au cœur de l’Hôpital de la Pitié Salpetrière et sa proximité avec les patients, l’ICM pourra produire des mini-brains issus de cellules de patients et développer une plateforme de référence pour la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques et la préparation des essais cliniques en testant des molécules en cours de développement sur un modèle intégré d’organoïdes cérébral humain.

 

SOUTIEN DE MSDAVENIR SUR 3 ANS

 

LA PRESSE EN PARLE :

HospiMedia : « L’ICM et MSDAvenir s’engagent en faveur de la recherche contre la maladie d’Alzheimer »

Les autres programmes que nous soutenons