Projet MARVIN - MSDAVENIR

Projet MARVIN

UNE APPLICATION CONNECTÉE POUR AMÉLIORER LES SOINS DU VIH

OBJECTIFS

Créer et implanter une application smartphone contenant des fonctions utiles pour les personnes vivant avec le VIH. L’objectif principal est d’intégrer une nouvelle mesure patient auto-rapportée sur les barrières à l’adhérence au traitement anti-VIH en pratique clinique de routine via l’application. MARVIN se concentrera également sur d’autres composantes importantes pour les patients VIH telles que l’accès à leurs données médicales ou la mise en place de rappels de rendez-vous de suivi.

Le financement de MSDAVENIR nous permet de mener un premier essai pilote de l’application MARVIN dans 2 cliniques VIH parisiennes, qui sera suivi d’une étude d’implantation à plus grande échelle, puis du lancement d’un essai plateforme, une cohorte virtuelle « vivante », informé grâce à tous les patients VIH utilisateurs de l’application.

 

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Identification des meilleures stratégies pour implanter l’application avec notre mesure patient connectée dans la pratique clinique
  • Comparaison de différentes versions de l’application et identification de la version ayant le plus de succès auprès des patients et des professionnels de la santé
  • Amélioration de notre compréhension des barrières à l’adhérence et de leur évolution dans la vie de tous les jours, pour identifier par exemple, la fréquence idéale du suivi médical, les barrières à adresser en priorité, etc.
  • Amélioration des soins des personnes vivant avec le VIH en leur assurant un suivi régulier et personnalisé avec possiblement des visites virtuelles avec leur professionnel de la santé, à travers l’application

 

Le but de notre projet de recherche MARVIN, pour Minimal AntiRetroViral therapy Interference est d’aider les personnes vivant avec le VIH à mieux gérer leur traitement antirétroviral pour qu’il interfère le moins possible avec leur vie quotidienne. Plus du tiers des personnes vivant avec le VIH en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord n’adhèrent pas de façon optimale au traitement anti-VIH. Ces personnes font face à de multiples facteurs qui impactent leur aptitude à suivre leur traitement de manière adéquate (adhérence), allant des caractéristiques du traitement lui-même jusqu’à des problématiques sociales ou matérielles. Alors qu’il est recommandé en pratique clinique d’identifier ces barrières, il n’existe aucune directive pour le faire de manière compréhensive, efficace et systématique. Basé sur le développement des technologies mobiles en santé, le projet MARVIN est dédié à la création, l’implantation et l’évaluation d’une nouvelle mesure patient auto-rapportée et connectée sur les barrières à l’adhérence. Un élément clé de notre approche est l’engagement des patients VIH et des professionnels de santé dans chaque étape du projet, pour assurer la pertinence de notre mesure patient et des autres fonctions de l’application pour tous ses utilisateurs.

Pr. Karine LACOMBE MD PhD, AP-HP, France
Pr. Bertrand LEBOUCHÉ MD PhD, Université McGill, Canada