Projet HIDE INFLAMME & SEQ - MSDAVENIR

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser les contenus,
vous proposer des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques de visites.

Continuer

Projet HIDE INFLAMME & SEQ

PERSISTANCE DU VIH ET DE L’INFLAMMATION CHRONIQUE

Contexte

Il existe trois axes prioritaires dans la recherche sur le VIH/SIDA : développer un vaccin thérapeutique et/ou préventif, cibler le réservoir viral pour permettre la guérison et développer des stratégies thérapeutiques permettant de contrôler l’activation immunitaire chronique observée chez les patients avirémiques.

HIDE INFLAMME & Seq est un consortium collaboratif composé de chercheurs et cliniciens visant à développer des stratégies pour cibler le contrôle de l’activation immunitaire chez les patients infectés par le VIH.

Bien que les traitements antirétroviraux agissent efficacement sur l’infection par VIH, ils ne peuvent cibler le réservoir viral persistant. L’éradication du virus chez les patients est donc empêchée et les patients doivent prendre leur traitement durant toute leur vie. Cibler les sources de la persistance virale est donc nécessaire.

HIDE INFLAMME & Seq s’appuie sur un modèle de latence virale, développé au sein de l’Institut de Génétique Humaine. Il s’agit de déterminer les mécanismes moléculaires et cellulaires de la mise en sommeil du VIH dans l’organisme et promouvoir ainsi de nouvelles stratégies thérapeutiques efficaces.

La guérison du VIH/SIDA réclame encore un long effort de recherche. Il nous faut trouver des pistes nouvelles, qui découleront nécessairement d’une recherche fondamentale ambitieuse et risquée

Dr Monsef BENKIRANE

Dr Monsef BENKIRANE

Directeur de l’Institut de Génétique Humaine et porteur du projet HIDE INFLAMME & Seq

Objectif

  • Identifier et localiser les cellules réservoirs du VIH afin de proposer des stratégies permettant de les éliminer.
  • Mieux définir les différents profils d’activation immunitaire observables chez ces patients avirémiques sous traitement antirétroviral et de corréler ces profils aux différentes comorbidités pouvant émerger.
  • Permettre de proposer une médecine personnalisée pour le traitement de l’activation chronique du système immunitaire et la prévention des comorbidités associées.

Résultats attendus

  • Comprendre le rôle de la quiescence des lymphocytes T CD4 dans l’établissement et le maintien de la latence virale.
  • Identifier les marqueurs permettant de différencier les lymphocytes T CD4 infectés latents des cellules non infectées.
  • Identifier, localiser, suivre et quantifier les réservoirs viraux dans un modèle in vivo de souris humanisées.
  • Personnaliser les protocoles thérapeutiques visant le contrôle de l’activation immunitaire chronique et prévenir les comorbidités associées aux antirétroviraux.

 

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet HIDE INFLAMME & Seq dans le cadre d’un partenariat d’une durée de trois ans.

 

Les autres programmes que nous soutenons