Projet GNOSTIC - MSDAVENIR

Projet GNOSTIC

CANCER ET RÉSISTANCE AUX CHIMIOTHÉRAPIES

Contexte

Les enzymes de réparation de l’ADN jouent un rôle central dans le maintien de l’intégrité du génome et représentent une des principales barrières contre le cancer.

Ces protéines sont fréquemment détournées par les cellules tumorales afin de résister aux agents génotoxiques utilisés en chimiothérapie.

Des progrès importants ont été réalisés ces dernières années dans la caractérisation des mécanismes impliqués dans la résistance aux chimiothérapies. Cependant, ces recherches fondamentales n’ont pas encore permis d’améliorer la prise en charge des patients atteints de tumeurs chimiorésistantes.

 

Le projet GnoStiC va nous permettre de progresser encore plus vite dans la lutte contre le cancer en permettant le développement de thérapies innovantes ciblant les GSBs dans les tumeurs chimiorésistantes

Dr Philippe PASERO

Dr Philippe PASERO

Directeur de Recherche à l’Institut de Génétique Humaine, porteur du projet GnoStiC

Objectif

Le projet GnoStiC propose de reconsidérer les mécanismes de réparation de l’ADN dans les cellules tumorales en caractérisant de manière systématique les principes d’assemblage et d’action des Genomic Stress Bodies (GSBs). Ces GSBs sont des structures non-membranaires dont la formation permettrait de concentrer les enzymes de réparation au niveau des lésions de l’ADN.

Résultats attendus

Le projet GnoStiC donnera lieu à plusieurs publications sur la structure et la composition des GSBs, entre autres sur leur implication dans l’organisation des télomères et la réparation des fourches de réplication.A terme, cette étude pourrait être à l’origine de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement de cancers, tels que le myélome multiple, le glioblastome et le cancer de l’ovaire.

Rôle de MSDAVENIR

MSDAVENIR soutient le projet GNOSTIC dans le cadre d’un partenariat d’une durée de trois ans.

 

Les autres programmes que nous soutenons