Projet GENE-IGH - MSDAVENIR

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser les contenus,
vous proposer des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques de visites.

Continuer

Projet GENE-IGH

CONTRÔLE GÉNÉTIQUE ET ÉPIGÉNÉTIQUE DE LA STABILITÉ DU GÉNOME

CONTEXTE

Au cours de chaque division cellulaire, depuis la formation et fécondation de l’ovocyte jusqu’aux 40 000 milliards de cellules du corps humain, la transmission de l’information contenue dans les chromosomes est le processus fondamental du développement des organismes multicellulaires. Durant la vie adulte, la division cellulaire est également au cœur du renouvellement cellulaire dans nos tissus et de la formation des gamètes.

A chaque division, la réplication de l’ADN doit permettre la transmission sans erreur non seulement du programme génétique de l’ADN, mais aussi du programme épigénétique qui module l’expression de nos gènes selon le type de cellule. Des erreurs dans ces programmes sont responsables du vieillissement et de l’évolution vers le cancer.

 

 

Le vieillissement et nombre des pathologies qui lui sont associées dont le cancer constituent une maladie de notre ADN. Celui-ci doit en effet être reproduit à l’identique à chacune des milliards de milliards de divisions de nos cellules au cours de notre vie. Mais les erreurs s’accumulent inévitablement au fil de ces divisions, avec pour conséquence une altération de notre programme génétique. Nos cellules accumulent également des modifications épigénétiques qui modulent les fonctions de notre ADN et peuvent influencer le développement d’un cancer. Notre projet se situe donc au cœur de ces fonctions et proposera de nouvelles cibles d’action thérapeutique, ainsi que de nouveaux marqueurs des maladies de notre génome.

Dr Marcel MECHALI
Directeur de Recherche CNRS à l’Institut de Génétique Humaine, Membre de l’Académie des Sciences,
Porteur du projet GENE-IGH.

 

 

 

 

OBJECTIFS

  • Déterminer la fonction des motifs génétiques et marques épigénétiques permettant le démarrage de la réplication.
  • Déterminer le rôle de protéines impliquées dans la réplication dans l’organisation des chromosomes et dans les cancers.
  • Déterminer l’organisation chromosomique permettant la recombinaison méiotique.
  • Analyser les mécanismes moléculaires à la base de l’héritage épigénétique transgénérationnel et leur rôle dans le développement et les cancers.

 

RÉSULTATS ATTENDUS

Le projet GENE-IGH permettra de comprendre comment l’altération du programme de réplication peut induire l’évolution vers un vieillissement cellulaire et le cancer.

Il mettra en lumière la façon dont ce programme s’intègre dans la structure tridimensionnelle des chromosomes, ainsi que le rôle des marques épigénétiques dans cette régulation. Et il déterminera enfin comment la recombinaison méiotique est intégrée à l’organisation des chromosomes et à ses marques épigénétiques.

 

SOUTIEN DE MSDAVENIR SUR 3 ANS

Les autres programmes que nous soutenons