PROJET DI-A-GNOSE - MSDAVENIR

PROJET DI-A-GNOSE

L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE APPLIQUÉE AU DIAGNOSTIC DES CANCERS RARES ET COMPLEXES CHEZ L'HOMME : UNE ÉTUDE DE PREUVE DE CONCEPT

CONTEXTE

Le diagnostic des cancers rares demeure difficile avec 30% d’inexactitudes diagnostiques lorsque la première lecture anatomopathologique est exécutée par des centres non experts. Les biomarqueurs pronostiques et prédictifs de ces cancers évoluent rapidement grâce à l’intégration progressive des profils biomoléculaires et immunologiques.

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer les stratégies de diagnostic se développe rapidement et pourrait faciliter l’établissement des diagnostics histologiques complexes, notamment sur les cancers rares, tout en permettant d’identifier de nouveaux outils pronostiques ou prédictifs.

Un partenariat a été mis en place depuis 2017 entre la start-up Owkin et le Centre Léon Bérard (CLB) dans le but d’élaborer de nouveaux outils issus de l’IA afin de mieux classer et pronostiquer les tumeurs solides chez l’homme.

Di-A-GNOSE est ainsi un projet de recherche visant à établir de nouveaux outils diagnostiques issus de l’IA :

  • Pour améliorer l’exactitude des diagnostics dans les histologies rares et complexes des cancers : il s’agit ici de remplacer, améliorer et compléter les outils histologiques, moléculaires et immunologiques existants.
  • Pour prédire la réponse au traitement dans 2 modèles de cancers rares pour lesquels le CLB une grande expertise : les mésothéliomes et les sarcomes.

 

 

RÉSULTATS ATTENDUS : Le projet DI-A-GNOSE permettra de créer de nouveaux outils d’intelligence artificielle, permettant d’améliorer la qualité de la prise en charge et la sélection des traitements pour ces patients porteurs de cancers rares, sarcomes et mésothéliomes, afin d’améliorer leur prise en charge clinique. Ces nouveaux outils permettront de faciliter le diagnostic et sa reproductibilité dans ces histologies complexes, d’identifier de nouvelles entités nosologiques et pronostiques, afin de compléter et d’affiner les classifications nosologiques moléculaires et immunologiques.
Ces outils ont l’ambition d’être de nouveaux biomarqueurs / prédicteurs utilisés en routine dans la réponse et la survie après chimiothérapie, radiothérapie, thérapeutique ciblée et immunothérapie. Ces outils seront diffusés au niveau du réseau européen d’excellence (European Reference Network-ERN) EURACAN piloté par le Centre Léon Bérard, au service des centres experts des autres pays de l’Union Européenne, et à plus long terme à des partenaires sur d’autres continents.

Pr. Jean-Yves BLAY, Directeur Général du Centre Léon Bérard

 

 

 

Gilles WAINRIB, Dirigeant OWKIN

 

OBJECTIFS

Les objectifs du projet DI-A-GNOSE sont ainsi de définir les nouveaux outils algorithmiques, diagnostiques, pronostiques et prédictifs, modifiant les standards de pratique clinique.

Nous voulons :

  • Améliorer la reproductibilité du diagnostic pour les cas difficiles, en prenant les mésothéliomes malins (MM) et les sarcomes comme modèles.
  • Identifier avec ces technologies basées sur l’IA de nouvelles entités nosologiques au sein de ces cancers (MM, sarcomes) afin d’affiner les classifications nosologiques, en complément et au-delà de la caractérisation moléculaire et du phénotype immunitaire.
  • Identifier avec ces outils d’IA de nouveaux biomarqueurs/prédicteurs pour la réponse et la survie après chimiothérapie, radiothérapie, thérapeutique ciblée et immunothérapie.
  • Diffuser ces outils dans la communauté des centres de référence des cancers rares et au-delà et fournir un soutien aux centres et pays ne possédant pas cette expertise. Le réseau européen de référence des cancers rares solides de l’adulte EURACAN (ern-euracan.org) sera utilisé à cette fin.

 

SOUTIEN DE MSDAVENIR SUR 4 ANS

Les autres programmes que nous soutenons