Projet CERMAD - MSDAVENIR

Projet CERMAD

MALADIE D’ALZHEIMER & PARCOURS CLINIQUE

CONTEXTE ET RATIONNEL

Le vieillissement de la population conduit à une croissance spectaculaire du nombre de patients soufrant de maladies neuro-dégénératives, en particulier de démence et de maladie d’Alzheimer (MA) dont la fréquence est de 15 % à 80 ans.

Les avancées récentes dans notre connaissance de la maladie et les résultats des premiers essais de traitement visant à infléchir la progression de la maladie ont amené à deux conclusions :

  • C’est à un stade très précoce qu’il faut intervenir et c’est donc à ce stade qu’il faut tester les candidats-médicaments.
  • La maladie est complexe et les traitements de demain devront répondre à cette complexité en ciblant les caractéristiques des sujets (médecine de précision).

Les progrès dans l’identification de biomarqueurs plus précoces, plus sensibles, plus spécifiques et plus accessibles de la maladie sont le moyen de répondre à ces deux impératifs : diagnostic précoce et ciblage thérapeutique.

Cette approche novatrice nécessite de construire des cohortes de sujets afin de recueillir un maximum d’information sur les changements qui précédent les tout premiers signes patents de la maladie et les caractéristiques des sujets vulnérables. Il faut en parallèle disposer d’un groupe cohérent et spécialisé de chercheurs de disciplines complémentaires capables d’intégrer et d’analyser l’ensemble des données multimodales.

 

 

L’objectif de trouver, in fine, des traitements de la maladie d’Alzheimer n’est pas déraisonnable et il pourrait être effectif dans un avenir proche dans la mesure où il existe des molécules en développement qui ont un effet sur les lésions cérébrales de ces maladies. Ces données valident une approche nouvelle, pragmatique, qui vise à étudier l’efficacité des médicaments en développement chez des sujets porteurs des lésions de la maladie avant même qu’ils n’en manifestent les symptômes (stade préclinique). L’étude de nouvelles thérapies est donc intimement liée à la recherche académique dans le domaine des biomarqueurs qui doit se développer en parallèle pour permettre un diagnostic précoce, l’identification de sous-populations homogènes de patients, le suivi de la progression de la maladie mais aussi le repérage des sujets à risque.

Pr. Bruno DUBOIS

CHU Pitié Salpêtrière

 

OBJECTIF

Découvrir de nouveaux biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer, pour identifier et préciser les caractéristiques des sujets au stade préclinique en vue d’une intervention précoce. La réussite de ce projet de recherche clinique passe par le recrutement de larges cohortes de sujets à risque dans un cadre régional et sur le regroupement des compétences présentes sur le site de la Salpêtrière, et les collaborations internationales avec d’autres centres de recherche.

 

RÉSULTATS ATTENDUS

Ils se déclinent en trois étapes

  1. Génération de données multimodales à partir des sujets participants aux essais thérapeutiques et aux cohortes existantes ou en développement (INSIGHT, COMAJ, EPAD, AETIONOMY…) .
  2. Intégration et analyse des données multimodales par les équipes de chercheurs cliniciens, des spécialistes d’imagerie médicale, des généticiens, des biologistes et des statisticiens présents à la Pitié-Salpêtrière et les collaborations internationales.
  3. Proposition de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques, qui pourront être à leur tour évaluées.

 

SOUTIEN DE MSDAVENIR SUR 4 ANS

Les autres programmes que nous soutenons